Project Factsheet
Tools for » Implementation a Bangui de I'Unite de Reference et de la Sous-Unite de Reference de prise en charge holistique des victims de viol
Project ID:00094042Description:Implementation a Bangui de I'U
Fund:
CAR Multi Window Trust Fund
Start Date *: 10 Feb 2015
Theme:
Early Recovery
End Date*: 29 Feb 2016
Country: Central African Republic Project Status: On Going
  Participating Organization:   Multiple
About

La recrudescence des conflits socio-politiques en RCA à partir du 05 décembre 2013 a entraîné une crise humanitaire sans précédent. Des mouvements des populations en quête de protection face aux violences de diverses natures, justifient des camps des personnes déplacées internes tant à Bangui qu’à l’intérieur du pays. Des scènes de violence ont également entraîné plusieurs cas de traumatismes physiques et mentaux. Les populations vulnérables, notamment les femmes et les enfants ainsi que les personnes âgées sont alors exposées à diverses formes de violences, y compris les violences basées sur le genre[1]. Ce projet porte essentiellement sur la prise en charge holistique des victimes de viols[2] à Bangui, quel que soit la zone de provenance de celles-ci. Ces dernières sont exposées aux infections sexuellement transmissibles[3], au VIH/Sida, aux grossesses indésirables et au traumatisme psychologique et à la stigmatisation.

 

De Janvier à Août 2014 il a été notifié 1980 à travers le pays tous ayant bénéficié d’une prise en charge psychologique et 251 victime ont reçu en plus une PEC clinique. Ainsi 13% seulement des victimes ont bénéficié des soins médicaux. Parallèlement à cela, une analyse menée par l’Organisation Mondiale de la Santé à Bangui sur les données des cas de viols  sur la même période récence 585[4] cas de victimes de viol qui ont toutes bénéficié d’une prise en charge clinique. les victimes de viols qui consultent au-delà de 72 heures du délai d’agression ne bénéficient pas toutes d’une PEC médicale, psychosociale et un accompagnement juridique auprès des partenaires intervenants dans ce domaine. Selon les données disponibles pour le premier trimestre de l’année 2014 sur l’étendue du territoire, 23% des victimes ont été prises en charge cliniquement dans les 72h du délai d’agression, 44% l’ont été au-delà de 72h du délai d’agression et 33% n’ont bénéficié d’aucune prise en charge. Par ailleurs sur le total des victimes pour ce premier trimestre, 78% ont bénéficié d’un support psychosocial.

 

D’après les estimations de l’OMS, en RCA environ 1 075 590 femmes sont en âge de procréer dont 2% sont exposées aux violences sexuelles. Par ailleurs, l’OMS estime que seulement 22 % des victimes de viol se présentent pour une assistance à une porte d’entrée soit médicale soit juridique soit psycho-sociale. Étant donné que par le biais des lésions causées au niveau des muqueuses génitales par le viol, les Infections Sexuellement Transmissibles favorisent la transmission du VIH/Sida ; il importe d’assurer une prise en charge médicale immédiate et adéquate à toutes les victimes de viol afin de minimiser le risque d’infection au VIH. Cette prise en charge médicale implique la prophylaxie des infections sexuellement transmissibles et leur traitement curatif qui implique des tests biologiques.

 

 


[1]Types de VBG : Viol, violences sexuelles, violence physique, mariage forcé, déni de ressources, d`opportunité ou service; violence psychologique et émotionnelle.

[2] Le viol est une des formes des violences sexuelles, l`OMS le définit comme étant un acte de pénétration même légère de la vulve ou de l`anus, imposé notamment par la force physique en utilisant un pénis, d`autres parties du corps ou un objet.

[3] IST d’origine parasitaire (trichomonase), bactérienne (gonorrhée, chlamydiose, syphilis), virale (herpès, hépatite B, VIH, papilloma virus)

[4] Il est possible que certains victimes recensées par le système d’alerte précoce de l’OMS aient été également comptabilisées par le GBVIMS.

Recent Documents
Key Figures
Report by
Financials
Participating Organizations are required to submit final year-end expenditures by April 30 in the following year; Interim expenditure figures are submitted on a voluntary basis and therefore current year figures are not final until the year-end expenditures have been submitted.
Report by
All amounts in US$
View as Excel Print friendly format
Latest Vouchers
This screen shows payment vouchers for transfers made to Participating Organizations. Only payment vouchers from 1 January 2009 and onwards are shown.
All amounts in US$ View as Excel Print friendly format
Contacts

If you have questions about this programme you may wish to contact the RC office in Central African Republic or the lead agency for the programme.

Contact Us | Glossary | Scam alert | Information Disclosure Policy | Feedback