Project Factsheet
Tools for » Appui à la réhabilitation des structures sanitaires dans les zones affectées par les conflits socio-politiques en République centrafricaine
Project ID 00098383 Description Appui à la réhabilitation des
Fund
CAR Multi Window Trust Fund
Start Date *: 29 Jan 2016
Theme
Early Recovery
Project status On Going
Country Central African Republic Participating Organization   WHO - World Health Organization
About

La RCA connait depuis plusieurs années une instabilité socio politique qui a entrainé une crise humanitaire prolongée. Cette crise s’est accentuée depuis décembre 2013, la capitale Bangui a été l’objet des affrontements armés sanglants. Cet incident a été succédé  par l’accentuation de l'insécurité et la recrudescence des violences intercommunautaires entre groupes armés rivaux et populations civiles sur base religieuse et ethnique.  A l’heure actuelle, la RCA compte 369,000 déplacés internes  (Août 2015). En plus de ceux-ci, il est également constaté le retour progressif des  centrafricains qui s’étaient réfugiés en RDC dans les différentes zones y compris les deux préfectures de Ouaka et de Basse Kotto. Dès lors, la plupart des zones affectées ont cependant bénéficié de l’assistance sanitaire soutenue à travers les organisations internationales, cependant les deux préfectures sanitaires de Ouaka et de Basse Kotto sont restées des zones encore très affectées par les conséquences des conflits et moins assistées par les partenaires.  Sur le plan sanitaire, on assiste aux recrudescences des épidémies des maladies diarrhéiques et diverses maladies courantes à savoir le paludisme et la malnutrition en particulier couplées à une forte mortalité qui alerte périodiquement les différentes communautés. Au cours de 2015 deux alertes  de la recrudescence des décès infantiles ont été signalées dans le district d’Alindao qui ont nécessité des missions d’investigation. Selon le dernier rapport d’investigation de Save The Children  d’août 2015, plus de 400 enfants seraient décédés au cours de ces épisodes d’épidémie diarrhéique, en outre, sur 104 enfants rencontrés et qui ont subi le screening nutritionnel durant la mission,  32  parmi eux avaient la malnutrition aigüe  dont 17 cas de malnutrition aiguë sévère (16,35%). Les mêmes tendances à la hausse des maladies diarrhéiques, du paludisme et de la malnutrition se présentent également dans la préfecture de Ouaka à travers le système d’alerte précoce mis en place par l’OMS dans les sites des personnes déplacées de Bambari et de Ngakobo.  En plus de l’état défectueux des bâtiments, le fonctionnement de la plupart de ces structures sanitaires sont compromis à la fois par l’insuffisance des personnels qualifiés, l’absence des nouveaux matériels et équipements médicaux et la carence quasi permanente en médicaments essentiels. La plupart des soins d’urgence comme les cas d’hémorragies ou anémie sévère, les violences sexuelles courantes ne peuvent pas également être soignés suite à l’absence d’intrants pour la transfusion sanguine ; le manque des personnels qualifiés et les difficultés du système de référence des cas sévères. La résurgence des maladies évitables par la vaccination constitue également l’une des grandes préoccupations à travers les multiples foyers des flambées épidémiques de rougeole, coqueluche connue ces dernières années. Le taux de couverture vaccinale reste très faible dans tout le pays (moins de 40%) Les équipements de la vaccination ont été également l’objet des pillages, vols et destruction en particulier la chaine de froid. En outre les responsables des districts sont dépourvus de moyen de supervision et de suivi des activités. Les structures sanitaires sont également fréquemment dépourvues des outils de collecte et supports des données (fiche, carte et registre de vaccination, formulaires de différents rapports périodiques…)

Recent Documents
Key Figures
Report by
Financials
Participating Organizations are required to submit final year-end expenditures by April 30 in the following year; Interim expenditure figures are submitted on a voluntary basis and therefore current year figures are not final until the year-end expenditures have been submitted.
Report by
All amounts in US$
View as Excel Print friendly format
Latest Vouchers
This screen shows payment vouchers for transfers made to Participating Organizations. Only payment vouchers from 1 January 2009 and onwards are shown.
All amounts in US$ View as Excel Print friendly format
Contacts

If you have questions about this programme you may wish to contact the RC office in Central African Republic or the lead agency for the programme. The MPTF Office Portfolio Manager (or Country Director with Delegation of Authority) for this programme:

Contact Us | Glossary | Scam alert | Information Disclosure Policy | Feedback