Project Factsheet
Tools for » Programme Integre Oriental (Ituri, Tshop et Bas-Uele)
Project ID:00107819Description:Programme Integre Oriental (It
Fund:
DRC Fonds National REDD+
Start Date *: 20 Nov 2017
Theme:
CAFI Investment
End Date*: 31 Dec 2022
Country: Congo, The Democratic Republic Project Status: On Going
  Participating Organization:   UNDP - UNDP(MDTF/PUNO only).
About

Le programme intégré REDD+ Oriental vise à mettre en œuvre le Plan d’Investissement du Fonds National REDD+ de la République Démocratique du Congo (RDC) dans les Provinces du Bas-Uélé, Ituri & Tshopo, Provinces issues du récent découpage administratif de l’ancienne Province Orientale. Ce programme de 33 millions de dollars américains vise à y réduire la déforestation et la dégradation des forêts, et à améliorer durablement les revenus des communautés locales (y compris les femmes, les jeunes et les peuples autochtones).

Entre 2001 et 2014, ces 3 Provinces ont en effet connu une perte globale du couvert forestier de l’ordre de 13 288 km², dont 7 301 km² pour la Tshopo, 4 328 km² pour le Bas-Uélé et 1 660 km² pour l’Ituri. Cette perte représente un taux moyen de l’ordre de 4%, avec une faible variation entre Provinces (WRI, 20143). Les pertes forestières sont par contre inégalement réparties : les principaux points chauds de déforestation et dégradation sont concentrés essentiellement le long des voies de communication (routes, fleuve Congo, rivières) praticables et autour des grandes agglomérations (Kisangani, Bunia, Buta, Aketi, Bondo, etc.), zones sur lesquelles le programme va par conséquent se focaliser. 

Les analyses réalisées montrent que les moteurs de la déforestation et de dégradation des forêts, leur localisation, ainsi que les agents impliqués sont globalement les mêmes dans les trois Provinces cibles, bien que leur importance respective varie en fonction du contexte spécifique. Il en va de même avec les facteurs explicatifs et les liens entre les différents moteurs. Les principaux moteurs directs identifiés sont ainsi (i) l’agriculture itinérante sur brûlis, (ii) l’exploitation artisanale de bois d’œuvre, (iii) la production de bois énergie (charbon & bois de chauffe), (iv) l’exploitation minière artisanale et (v) l’exploitation forestière industrielle (quoique de manière indirecte). Ces moteurs directs sont tous liés à divers moteurs sous-jacents que sont (vi) la faible gouvernance des ressources naturelles, (vii) la pression démographique (croissance démographique & migrations), (viii) la réhabilitation des infrastructures routières ainsi que (ix) l’urbanisation rapide des villes. L’agriculture est particulièrement forte en Tshopo et Ituri, tout comme l’exploitation artisanale du bois (d’œuvre et énergie), et la problématique des migrations. La Tshopo concentre l’essentiel de l’exploitation forestière industrielle. 

Compte-tenu des fortes interrelations entre toutes ces problématiques, le programme vise à s’attaquer de manière conjointe et coordonnée à l’ensemble d’entre elles. Cela nécessite (i) une gestion plus anticipative, transparente et concertée de l’usage des terres et des ressources naturelle, (ii) un contrôle plus efficace et constant grâce à une administration renforcée mais aussi l’implication conjointe de multiples acteurs et secteurs, aux divers niveaux de la gouvernance territoriale, et (iii) un appui à la promotion des modèles de production alternatifs permettant de réduire la pression sur les ressources et de diversifier les revenus, ainsi que des mesures incitant à l’adoption de ces modèles et au respect des règles de gestion des terres et ressources naturelles. 

Le programme part ainsi du principe que : (i) une compréhension plus fine des moteurs de déforestation et leurs agents permettra de (ii) cibler plus précisément les interventions du programme là où elles seront les plus efficaces et efficientes, en (iii) permettant et incitant les acteurs à changer leurs pratiques et diversifier les sources de leurs revenus, qui se font actuellement au détriment de la forêt. (iv) Le renforcement du rôle de l’Etat et sa capacitation, combinés avec (v) une participation large des divers décideurs et usagers des terres, permettra (vi) l’élaboration d’une vision concertée et partagée de l’affectation de l’espace et des règles de gestion des ressources naturelles, et la définition claire des priorités d’investissement pour un développement vert. Ces travaux guideront le dialogue de politiques pour catalyser et orienter les financements publics et privés, nationaux et internationaux vers un tel objectif (alignement). En intégrant une logique de contrats de performance aux divers appuis donnés (services techniques et administration décentralisée, usagers des ressources), ils permettront par ailleurs de motiver les bonnes pratiques et décourager, voire sanctionner, les pratiques illégales (ou non consenties par la communauté) et de ce fait décupler la possibilité de succès des actions entreprises. (v) Le suivi itératif des moteurs permettra de vérifier le bien-fondé de la théorie du changement et de calibrer les interventions du programme pour un impact optimal sur les moteurs et les comportements des agents de la déforestation, et une gestion adaptive dans la zone de programme comme au niveau national.

Le programme est ainsi articulé autour de deux objectifs spécifiques ("Effets") : (1) Améliorer la gouvernance des ressources naturelles (forêts et terres), et (2) Réduire l’impact des activités économiques et des dynamiques démographiques sur les forêts dans les zones cibles.

Recent Documents
Key Figures
Report by
Financials
Participating Organizations are required to submit final year-end expenditures by April 30 in the following year; Interim expenditure figures are submitted on a voluntary basis and therefore current year figures are not final until the year-end expenditures have been submitted.
Report by
All amounts in US$
View as Excel Print friendly format
Latest Vouchers
This screen shows payment vouchers for transfers made to Participating Organizations. Only payment vouchers from 1 January 2009 and onwards are shown.
All amounts in US$ View as Excel Print friendly format
Contacts

If you have questions about this programme you may wish to contact the RC office in Congo, The Democratic Republic or the lead agency for the programme. The MPTF Office Portfolio Manager (or Country Director with Delegation of Authority) for this programme:

The person with GATEWAY access rights to upload and maintain documents for the programme:

  • Dolly Kenga, Analyste Gestion Fiduciaire; Telephone: +243 8 1177 4800; Email: dolly.kenga@undp.org
Contact Us | Glossary | Scam alert | Information Disclosure Policy | Feedback