Project Factsheet
Tools for » PBF/CAF/H-1 Comm et sensibilis
Project ID:00116456Description:PBF/CAF/H-1 Comm et sensibilis
Fund:
Peacebuilding Fund
Start Date *: 13 Jun 2019
Theme:
National Polit. Dialog -W2
End Date*: 12 Jun 2021
Country: Central African Republic Project Status: On Going
  Participating Organization:   Multiple
About

La réussite d'un accord de paix passe par son acceptation et son appropriation par les populations d'une manière générale et de manière spécifique par les femmes et les jeunes comme en témoignent de nombreuses études pertinentes relatives aux résolutions 1325 et 2250 du Conseil de Sécurité des Nations Unies. Au lendemain de la signature de l' Accord Politique pour la Paix et la Réconciliation en République Centrafricaine (APPR) et de la mise en œuvre de certaines de ses recommandations notamment la composition d'un Gouvernement inclusif et l'implication des ex-combattants dans le Comité Stratégique, le Comité Technique et la Coordination DDRR/RSS/RN de nombreuses voix contestataires de l'Accord se font entendre. On assiste depuis lors à un mouvement de protestation des jeunes à Bangui qui s'insurgent contre la nomination des «ex-combattants» à des postes de responsabilité ou encore au mécontentement des populations de Bambari de voir un « ex combattant

», qu'ils qualifiaient de bourreau, piloter les mécanismes de coordination du dispositif sécuritaire dans leur Région. De telles réactiohs trahissent un manque d'appn:;>priation voire une ignorance du contenu de l' Accord et risquent replonger le pays dans un nouveau cycle de tensions sociales ou de conflits si aucune action de vulgarisation de l'Accord et surtout d'inclusion massive des populations,. singulièrement les femmes et les jeunes à sa mise en œuvre n'est engagée. Le Projet Conjoint·

« Communication et sensibilisatioJI pour la Cohésion sociale en RCA » se propose d'appuyer le Gouvernement Centrafricain dans le processus de vulgarisation de l'Accord. Des actions de cohésion sociale et de réconciliation communautaire seront développées afin que les populations des villes de Bangui,  Bambari,  Bangassou  et Paoua  perçoivent  les dividendes  de paix consécutives  à la signature de l' Accord. Il est question de saisir l'opportunité qu'offre l' Accord pour rassurer la population centrafricaine sur la poursuite des mécanismes de lutte contre l'impunité ( CVJRR, CPS, CPI,.Assise Criminelle), la réforme du secteur de sécurité, la réduction des écarts entre les régions en termes de Restauration de l'Autorité de l'État, d'accélération du processus de décentralisation avec des pouvoirs accrus aux Régions, la promotion de l'inclusivité des couches marginalisées notamment les femmes et les jeunes. Au-delà de l'accord de paix, c'est tous les mécanismes de consolidation et la paix et du relèvement économique tels que prévu par le RCPCA et d'autres documents stratégiques qui seront vulgarisés auprès de la population. Les jeunes et les femmes qui sont souvent majoritairement enrôlés dans les groupes armés et autres mouvements de contestation seront au cœur du Projet. Il s'agira alors de les utiliser comme des acteurs du changement et promoteurs de la cohésion sociale et de ·1a . réconciliation nationale eri même temps qu'un plaidoyer institutionnel en _vue d'accroitre leur représentativité dans toutes les instances formelles de mise en œuvre des processus de paix et de relèvement en RCA. Trois résultats majeurs seront atteints au terme du Projet : (i) Les populations ciblées (hommes/femmes/jeunes) ont une meilleure compréhension du contenu et processus de mise en.œuvre et de suivi del'Accord de paix ainsi que des autres processus de consolidation de la paix et de relèvement en RCA, (ii) les besoins et aspiràtions des jem;es et des femmes sont mieux intégrés dans  la mise en œuvre et le suivi  de l' Accord  et autres processus  d_e relèvement (iii): Les Ex­ combattants, les autorités politiques et administratives, les leaders relîgieux et communautaires, les jeunes et femmes sont impliqués dans la réalisation et la gestion des actifs communautaires facteurs de consolidation de la paix.

Recent Documents
Key Figures
Report by
Financials
Participating Organizations are required to submit final year-end expenditures by April 30 in the following year; Interim expenditure figures are submitted on a voluntary basis and therefore current year figures are not final until the year-end expenditures have been submitted.
Report by
All amounts in US$
View as Excel Print friendly format
Latest Vouchers
This screen shows payment vouchers for transfers made to Participating Organizations. Only payment vouchers from 1 January 2009 and onwards are shown.
All amounts in US$ View as Excel Print friendly format
Contacts

If you have questions about this programme you may wish to contact the RC office in Central African Republic or the lead agency for the programme. The MPTF Office Portfolio Manager (or Country Director with Delegation of Authority) for this programme:

The person with GATEWAY access rights to upload and maintain documents for the programme:

Contact Us | Glossary | Scam alert | Information Disclosure Policy | Feedback