Project Factsheet
Tools for » Programme d’Appui à la Mise en Euvre du Plan Stratégique National à Vision Multisectorielle de Planning Familiale
Project ID:00116875Description:Programme d’Appui à la Mise en
Fund:
DRC Fonds National REDD+
Start Date *: 17 Jul 2019
Theme:
CAFI Investment
End Date*: 30 Nov 2022
Country: Congo, The Democratic Republic Project Status: On Going
  Participating Organization:   Multiple
About
  1. En novembre 2013, lors de la conférence internationale sur la planification familiale tenue à Addis Abeba, la RDC a rejoint l’initiative FP 2020 visant à offrir des services de planification familiale à 120 millions de femmes additionnelles. A cette occasion, la RDC a pris l’engagement d’augmenter sa prévalence contraceptive moderne de 6,5% à 19%, au moins, à l’horizon 2020 et de contribuer à hauteur de 2,1 millions de femmes additionnelles aux objectifs globaux. En février 2014, la RDC a officiellement lancé la mise en œuvre de son premier plan stratégique de planification familiale 2014-2020. Ce plan est conçu dans la perspective de mobiliser des acteurs autres que ceux du secteur de la santé, avec une vision multi sectorielle qui doit permettre d’atteindre les objectifs 2020. Il identifie la distribution communautaire comme stratégie additionnelle essentielle pour l’augmentation rapide de l’accès aux services de PF. Dès sa conception, le plan avait prévu d’associer les acteurs de l’environnement et identifiait le projet CAFI comme opportunité de mobilisation des ressources additionnelles.
  2. Durant la phase d’élaboration du cadre d’investissement de l’Initiative pour la Forêt en Afrique Centrale (CAFI) en RDC, les acteurs actifs de planification familiale ont travaillé avec le processus REDD+ pour y intégrer la composante PF. En avril 2016, la RDC a signé la lettre d’intention reprenant la PF comme une des priorités pour le financement du plan d’investissement REDD+. En 2017 et 2018, le Fonds National REDD (FONAREDD) a lancé deux appels à manifestation d’intérêt qui se sont avérés infructueux. En 2018, un consortium composé de trois ONGs internationales (Tulane International, DKT et MSI) a été sélectionné et a travaillé avec UNOPS et UNFPA pour soumettre une proposition consolidée avec des rôles clairs pour chacun des acteurs. Cette proposition, intitulée « Projet de Mise à l’échelle de la PF en RDC » ou « PROMIS-PF », prévoit deux phases de 3 ans chacune, et doit cibler plus de 36 millions d’habitants dans sa première phase avec la possibilité d’étendre sa couverture et d’augmenter sa cible dans la seconde phase.
  3. Le projet PROMIS est développé avec l’intention de réduire les effets de la croissance démographique non-planifiée sur la déforestation. Il contribue donc à protéger les ressources naturelles nationales en réduisant la pression de la population notamment sur les ressources forestières et les émissions de gaz à effet de serre.
  4. Sur le long terme, le projet a pour but de contribuer au ralentissement de la croissance démographique, ce qui permettra à la RDC d’accélérer le progrès vers la dividende démographique et les Objectifs de Développement Durable à l’horizon 2030. Les impacts à long terme ciblés par le programme visent plus particulièrement (1) l’amélioration de la santé maternelle et infantile, (2) la réduction de la pauvreté des ménages et (3) la diminution des pressions sur les ressources environnementales. Cette vision et les objectifs formulés par les partenaires de mise en œuvre sont alignés sur les recommandations du Plan Stratégique National à Vision Multisectorielle pour la Planification Familiale (2014-2020) de la RDC tel qu’elles ont été validées en 2014 et revues en 2017.
  5. Centrée sur la Planification familiale, cette proposition est également alignée sur la politique de la RDC en matière de la santé et du Développement, et en particulier sur le PNDS recadré. Elle intègre la vision 2030 et la couverture sanitaire universelle (CSU) et va donc contribuer à améliorer la situation de la femme, du nouveau-né, de l’enfant et de l’adolescent.  Le projet PROMIS sera exécuté dans un esprit d’intégration de la PF dans les activités de SRMNEA. Il sera également complémentaire au PDSS et aux autres projets/initiatives de PF existant dans les provinces de convergence. Dans cette perspective de synergie et de complémentarité, le programme établira une collaboration avec les différents projets en cours      d’implémentation dans ses zones géographiques de couverture.
  6. Ces concertations avec les organes du ministère de la santé, ainsi que les autres partenaires seront poursuivies, tout au long du projet notamment au travers des organes de gouvernance proposés. La qualité de ces collaborations est un facteur de succès clé pour l’atteinte des objectifs du projet.

Tulane, dans son rôle de lead technique du programme, guidera également un effort collaboratif avec le cabinet du Ministre de la Santé, le Secrétariat Général et les programmes spécialisés du Ministère de la Santé, les intervenants en PF, pour appuyer le développement de la Stratégie Nationale de Communication pour la Planification Familiale et l’Éducation des Femmes comme prévue par la Lettre d’Intention (LOI) y afférente, appuyer les efforts de renforcement du Système national de santé pour les aspects liés à l’approvisionnement en médicaments et à l’utilisation du système National d’Information Sanitaire (SNIS). Le succès de ce programme sera essentiellement évalué par le nombre de « Années de Protection Couple » (APC) atteint. Cet indicateur est largement utilisé dans les programmes internationaux de planification familiale.  Toutes les organisations se sont entendues sur le principe du compte unique des APC au plus proche de la/du client(e) et sur la non duplication des efforts pour l’ensemble des interventions mises en œuvre dans le cadre du programme PROMIS-PF.

 

Alignements sur les politiques de développement, complémentarités et synergie

Suite aux consultations avec le Ministre de la santé, son cabinet, le Secrétariat General à la Santé et ses différents programmes et directions, PROMIS-PF va s’assurer :

De développer les complémentarités et les synergies entre différents programmes de santé et de PF en particulier, par l’appui à la coordination des partenaires et des interventions des PF dans les zones d’intervention y compris l’appui aux activités de Comités Techniques Multisectoriels Permanents (CTMPs) afin d’accroitre leur performance et d’optimiser l’utilisation des ressources disponibles. En particulier, des concertations ont lieu avec : les 9 zones de santé de Kinshasa où le Ministère de la Santé entend démarrer un programme d’achat

Recent Documents
Key Figures
Report by
Financials
Participating Organizations are required to submit final year-end expenditures by April 30 in the following year; Interim expenditure figures are submitted on a voluntary basis and therefore current year figures are not final until the year-end expenditures have been submitted.
Report by
All amounts in US$
View as Excel Print friendly format
Latest Vouchers
This screen shows payment vouchers for transfers made to Participating Organizations. Only payment vouchers from 1 January 2009 and onwards are shown.
All amounts in US$ View as Excel Print friendly format
Contacts

If you have questions about this programme you may wish to contact the RC office in Congo, The Democratic Republic or the lead agency for the programme. The MPTF Office Portfolio Manager (or Country Director with Delegation of Authority) for this programme:

The person with GATEWAY access rights to upload and maintain documents for the programme:

  • Dolly Kenga, Analyste Gestion Fiduciaire; Telephone: +243 8 1177 4800; Email: dolly.kenga@undp.org
Contact Us | Glossary | Scam alert | Information Disclosure Policy | Feedback