Project Factsheet
Tools for » PBF/BFA/B-2: Appui à la prévention des risques de détérioration de la cohésion sociale et de la paix dans le contexte de la riposte à la COVID-19 aux points d’entrée et dans les lieux de détention au Burkina Faso
Project ID:00125450Description:PBF/BFA/B-2: Appui à la préven
Fund:
Peacebuilding Fund
Start Date *: 7 Jan 2021
Theme:
Dialogue and Coexistance
End Date*: 5 Jul 2022
Country: Burkina Faso Project Status: On Going
  Participating Organization:   Multiple
About

La lutte contre la COVID-19, si elle veut être inclusive devrait prendre en compte les lieux les plus sensibles, tels que les lieux de détention et les points d’entrée aux différentes frontières. D’une part, les frontières par leur nature sont reconnues comme des portes d’entrée de la propagation de la pandémie, et d’autre part, les prisons, par la promiscuité et les mauvaises conditions d’hygiène, peuvent être des sources de propagation si un dispositif spécifique et rassurant n’est pas opérationnel dans ces lieux. La riposte à la pandémie doit intégrer les droits humains, éviter la stigmatisation et allier la santé et la sécurité. D’où la réponse proposée par ce projet pour soutenir le Burkina Faso dans la construction des bases de la résilience, en prévenant les risques de conflits en lien avec la gestion de la pandémie de la COVID-19. Cette réponse s’appuiera sur deux principaux piliers, à savoir : (I) la prévention de la détérioration du climat social entre populations et acteurs de première ligne de la lutte contre la COVID-19 par le renforcement des capacités techniques et opérationnelles de gestion sanitaire dans les points d’entrée frontaliers; (II) la mise en place de dispositif pour assurer la continuité de la justice pénale et une gestion plus efficace dans les lieux de détention garantissant le respect des droits et libertés des justiciables pendant la période de pandémie. Le projet permettra ainsi aux équipes pluridisciplinaires (sécurité, santé, environnement, douane, société civile, populations riveraines, voyageurs, prisonniers, ...) d’être outillées pour détecter les risques (de santé, violation des droits humains, détérioration du vivre ensemble) à prévenir la propagation de la maladie, y compris aussi pour répondre de manière efficace à d’éventuels cas. La capacitation des postes frontaliers / centres de détention, va désormais les rendre opérationnels pour faire face à d’éventuels évènements à potentiel épidémique et conflictuel, d’autant plus que les projections épidémiologiques ne prévoient pas une fin proche de la COVID-19. Enfin, le Gouvernement ainsi que les autres acteurs non gouvernementaux pourront sur la base de ces résultats, développer des initiatives permettant l’autonomisation et la résilience des communautés face aux crises surtout sanitaires.

Recent Documents
Key Figures
Report by
Financials
Participating Organizations are required to submit final year-end expenditures by April 30 in the following year; Interim expenditure figures are submitted on a voluntary basis and therefore current year figures are not final until the year-end expenditures have been submitted.
Report by
All amounts in US$
View as Excel Print friendly format
Latest Vouchers
This screen shows payment vouchers for transfers made to Participating Organizations. Only payment vouchers from 1 January 2009 and onwards are shown.
All amounts in US$ View as Excel Print friendly format
Contacts

If you have questions about this programme you may wish to contact the RC office in Burkina Faso or the lead agency for the programme. The MPTF Office Portfolio Manager (or Country Director with Delegation of Authority) for this programme:

Contact Us | Glossary | Scam alert | Information Disclosure Policy | Feedback