Project Factsheet
Tools for » Projet de Renforcement de la résilience des communautés vulnérables face aux effets des changements climatiques dans les communes de Bourem Inaly (Région de Tombouctou) et de Bandiagara, Dourou et Ondougou (Cercle de Bandiagara, Région de Mopti).
Project ID:00128419Description:Projet de Renforcement de la r
Fund:
Mali Climate Fund
Start Date *: 26 Aug 2021
Theme:
Eau
End Date*: 31 Dec 2023
Country: Mali Project Status: On Going
  Participating Organization:   UNESCO - United Nations Educational, Sc
About

Titre du Programme : Projet de Renforcement de la résilience des communautés vulnérables face aux effets des changements climatiques dans les communes de Bourem Inaly (Région de Tombouctou) et de Bandiagara, Dourou et Ondougou (Cercle de Bandiagara, Région de Mopti).

Zones d’intervention : Communes de Bourem Inaly (Région de Tombouctou) et de Bandiagara, Dourou et Ondougou (Région de Mopti).

Domaine    prioritaire   du Plan Stratégique : le domaine de l’eau et le domaine de l’intensification de l’Agriculture et de l’élevage.

Produits du Plan Stratégique :

Produit 2.1. : Promotion de points d’eau modernes pour l’accès à l’eau potable des populations et leur cheptel.

Produit 3.1. : Restauration des terres agricoles dégradées.

Produit 3.4. : Accroissement durable de la production piscicole

Produit 4.2. : Diversification des activités génératrices de revenus dans les communautés vulnérables.

Nom du Soumissionnarire: UNESCO

Description sommaire :

Les communes de Bourèm Inaly dans la Région de Tombouctou et de Bandiagara, Dourou et Ondougou dans la Region de Mopti à I’instar des autres localités du Mali souffrent des effets néfastes des changements climatiques.

Dans les communes de Bandiagara, Dourou et Ondougou, la caractéristique actuelle de l’environnement naturel est sa degradation essentiellement due aux différentes formes d’érosion (hydrique et éolienne) mais aussi des activités de l’homme. Les forêts sont détruites ainsi que la faune. La rareté et la pauvreté dir sol jumelées a la mauvaise pluviométrie constituent une contrainte majeure pour l’agriculture. L’ensablement de nombreux barrages réduit les potentialités d’exploitation maraîchère. Le niveau d’équipement des paysans reste encore faible.

Quant à la commune de Bourèm Inaly, l’aspect végétatif est lamentable. L’insuffisance des pâturages naturels, les surcharges et piétinements des animaux et 1’abus d’exploitation ont détruit le couvert végétal.

La commune connaît une migration de plus en plus prononcée en raison du manque de diversification des activités économiques et la recherche de complement de revenus. En agriculture, sur les 101,95 ha de terres, les cultures maraîchères domestiques occupent 17,30 % de superficie exploitées et les autres speculations se font sur 82,70 %. Cette culture (le maraîchage) est confrontée à des difficultés qui ont pour nom : l'absence de clôture, la divagation des animaux, l'insufíisance des moyens matériels. Quant à l’élevage, les pâturages ont connu une evolution negative ces dernières années : le tapis herbacé a diminué en densité et certaines espèces caractéristiques des zones désertiques sont apparues. On assiste de plus en plus au non-respect du calendrier d'utilisation des pâturages entraînant de facto des conflits entre éleveurs et agriculteurs. La pêche se pratique tout au long du fleuve, dans les mares avec les engins de pêche courant de la zone. 11 n’existe pas de plsciculture. Le réseau des infrastructures d'eau de la commune rurale de Bourèm Inaly est au-dessous des besoins malgré ses potentialités en ressources en eau.

Ainsi, ce present projet rise a réduire la vulnérabilité des populations des communes de Bourèm lnaly (Tombouctou) et de Bandiagara, Dourou et Ondougou (Mopti) face aux effets néfastes du changement climatique en apportant des solutions aux problèmes susmentionnés.

Recent Documents
Key Figures
Report by
Financials
Participating Organizations are required to submit final year-end expenditures by April 30 in the following year; Interim expenditure figures are submitted on a voluntary basis and therefore current year figures are not final until the year-end expenditures have been submitted.
Report by
All amounts in US$
View as Excel Print friendly format
Latest Vouchers
This screen shows payment vouchers for transfers made to Participating Organizations. Only payment vouchers from 1 January 2009 and onwards are shown.
All amounts in US$ View as Excel Print friendly format
Contacts

If you have questions about this programme you may wish to contact the RC office in Mali or the lead agency for the programme. The MPTF Office Portfolio Manager (or Country Director with Delegation of Authority) for this programme:

Contact Us | Glossary | Scam alert | Information Disclosure Policy | Feedback